Secteur Habitat

ÉTAT DES LIEUX DU SECTEUR HABITAT
Sont désignés comme « villes » au Gabon, tous les chefs-lieux de département en général. Les villes regroupent 33 localités de 3 000 habitants qui constituent aujourd’hui plus de 9/10ème de la population. Cinq villes principales : Libreville, Port-Gentil, Franceville, Oyem et Moanda.
Le tableau ci-dessous présente l’évolution dans le temps de la population dans les trois principales villes du Gabon :

habitat-présentationLa situation de l’environnement urbain au Gabon est connue dans ses grandes lignes et peut être caractérisée par une absence de politique pragmatique d’aménagement. Cette situation a entraîné un développement urbain anarchique. La croissance urbaine a eu lieu sur des sites, pour certains inadaptés et malsains. Les inondations concernent plus d’un tiers des constructions.

De nombreux défis doivent être relevés pour combler les écarts entre la demande et l’offre à court, moyen et long termes et garantir le développement durable du secteur.
Ainsi, nonobstant le faible peuplement actuel du pays, les ressources foncières pour l’habitat nécessitent une gestion plus rationnelle face aux demandeurs de logement, qui aspirent tous à de très grandes parcelles avoisinant 500 mètres carrés.
La politique foncière actuelle est régie par une législation foncière et domaniale reposant sur une procédure d’attribution à double détente très lourde et inefficace. Un Conseil des ministres tenu au mois de juin 2011 a présenté le plan stratégique « Gabon émergent 20016 » liant habitat et efficacité énergétique.